Bordeaux second crus :

Avant la révolution et la fin des confréries, la noblesse d’un vin était déterminée par le nom de la maison ou du château qui produisait le nectar. C’est la raison pour laquelle, de nombreux Bordeaux de qualités se sont retrouvés exclus du classement de 1855.
Un grand nombre d’entre eux ne répondait pas aux critères extrêmement strictes qui conditionnent l’entrée des vins au sein de ce classement. Nombre de ceux qui avaient été refoulés à l’entrée, ont fait de nombreux efforts pour s’améliorer, et estiment à présent mériter leur place au sein des plus grands. C’est la raison pour laquelle les seconds crus sont souvent de qualité égale aux premiers crus. Ils sont produits aux mêmes endroits que les premiers crus, avec des raisins de même qualité, et selon les même procédés. Rien ne justifie donc une discrimination envers ce segment des vins.

Une qualité égale, pour une prix plus faible

L’avantage des Bordeaux seconds crus, c’est qu’ils offrent des qualités égales, pour un prix largement plus abordable pour les personnes qui ne s’y connaissent pas forcément en cépages nobles.
Les consommateurs réguliers de vins ont eux-mêmes reconnu tous les avantages gustatifs et économiques du produit. Pour en savoir plus, direction http://bordeaux-super-second.com/.